N° 1197 | du 8 décembre 2016

Critiques de livres

Le 8 décembre 2016 | Jacques Trémintin

Contre courant

Florence Cadier


éd. Le Muscadier, 2016, (68 p - 8,50 €) | Commander ce livre

Thème : Citoyenneté

Certain·e·s tentent bien que mal de survivre à l’injustice. D’autres s’y opposent activement, en s’affichant comme résistant ou en agissant humainement, tout simplement. Voilà neuf récits démontrant des actes de courage menant à la mort (comme pour Sophie Scholl décapitée pour s’être dressée contre le nazisme) ou au licenciement (à l’image de cette caissière accordant des crédits à des clients en difficulté financière).
Et puis, il y a ces engagements non délibérés, liés à un enchaînement de circonstances, tels cet accueil d’un mineur isolé étranger par un journaliste en reportage ou le sauvetage d’enfants juifs au moment de la rafle du Vel’d’Hiv’. Encore, ces constats de pires iniquités, quand une législation rétrograde interdit l’avortement, quand les bénévoles nourrissant les plus pauvres se font matraquer, quand le racisme s’affiche ouvertement ou quand la chasse aux homosexuels reste impunie.
Enfin, il y a cet acte de profonde fraternité d’une jeune Israélienne envers un Palestinien guère plus âgé qu’elle. Ces personnages, situations et gestes de bravoure méritaient bien l’éclairage humaniste et solidaire que lui apporte l’auteure. Et ne peuvent qu’inciter chacun à prendre, à son tour, le relais.


Dans le même numéro

Critiques de livres

Raphaële Frier

Mauvais fils

Yves-Marie Clément

La peau noire des anges

Alain Bellet

Virée nomade