N° 1078

| du 11 octobre 2012
Dossier

L’élaboration du projet de vie des personnes polyhandicapées

Depuis février 2005, et la loi sur l’égalité des droits et des chances, le polyhandicap a une place à part dans les priorités de prise en charge. Outre les handicaps mentaux et physiques, le projet de vie dépend de la maturité affective de la personne, des conséquences des pathologies associées mais aussi des possibilités de la famille et des membres de l’équipe professionnelle. Autrement dit, des intérêts antagonistes qui obligent à beaucoup de souplesse. Objectif : aboutir au meilleur consensus.

  • Social actualités
  • La chronique d’Etienne Liebig
  • Le billet de Jacques Trémintin
  • L’actu de la semaine
    • Probation plutôt qu’incarcération
  • Dossier : L’élaboration du projet de vie des personnes polyhandicapées
    • Reportage au foyer Handas de Noyal-Chatillon-sur-Seiche, près de Rennes
    • « Le polyhandicap nous confronte à nos limites », entretien avec Philippe Chavaroche, formateur
  • Le point sur…
    • « La Protection de l’enfance est hétérogène », l’analyse de Daniel Rousseau, pédopsychiatre
  • Reportage
    • Au centre d’activités de jour parisien Résolux, les difficultés intellectuelles mises en échec
  • Rebonds
    • Des lieux spécifiques pour les adolescents en souffrance à La Réunion
  • Offres d’emploi
  • Livres
    • Regardez-moi. Du quatre étoiles à la rue - Lucien Tanguy, Michel Paquot
    • L’esprit de combat. Lutte contre l’hépatite C - Laure A.

Décryptage

Probation plutôt qu’incarcération

Immense chantier vu le retard pris en la matière. Rompant avec le système, un changement de logique est en vue : le développement des peines alternatives pourrait vider les prisons d’une grande partie des courtes peines.

Lire la suite…